La Porsche Supercup restera une (...)

Introduite en 1993, la Porsche Supercup restera un championnat de soutien à la Formule 1 jusqu’en 2030.

Les huit épreuves du calendrier 2023 de la Porsche Supercup se dérouleront en Europe : la première aura lieu à Imola au mois de Mai, en marge du Grand Prix d’Emilie-Romagne, et la dernière à Monza, durant le Grand Prix d’Italie en Septembre. Le plateau de l’année prochaine sera composé de 28 Porsche 911 GT3 de 375 chevaux.

Parallèlement, les manches individuelles des championnats Porsche Carrera Cup Japan et Porsche Carrera Cup Asia se poursuivront dans le cadre du programme de soutien à la F1.

“Depuis plus de 30 ans, Porsche joue un rôle important dans le week-end de la Formule 1,” a déclaré Stefano Domenicali, le PDG de la F1.

“Je suis impatient de poursuivre notre relation de longue date qui offre quelque chose de spécial à nos fans tout au long de notre saison européenne et au-delà. C’est encore un autre signe de notre croissance et de notre influence en tant que plateforme, nous voulons continuer à développer nos relations avec les grandes marques et il existe un grand potentiel pour tous nos partenaires.”

Thomas Laudenbach, vice-président de Porsche Motorsport, a déclaré : “La Porsche Supercup fait partie intégrante de certains week-ends de Formule 1 depuis 1993. Et cela n’est pas prêt de changer puisque les deux parties ont convenu d’une prolongation de contrat de huit ans. Cela souligne la grande confiance que la Formule 1 place en nous et en notre concept, tant aujourd’hui que durant les 30 dernières années.”

Michael Dreiser, directeur commercial de Porsche Motorsport, a ajouté : “La Formule 1 est la plateforme idéale pour les pilotes et les équipes de la Porsche Supercup pour démontrer leurs prouesses au plus haut niveau international. Les meilleurs pilotes des coupes nationales Porsche se retrouvent dans la Supercup.”

“Je suis également fier du fait que les Porsche Carrera Cups nationales continueront à faire partie du programme de soutien de plusieurs événements de Formule 1 en dehors de l’Europe. Nous maintiendrons également notre présence en Amérique du Nord, où nous développerons même notre engagement.”

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *