McLaren : Seidl est encore optimiste pour la troisième place

Derrière la lutte entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, la bataille fait également rage entre McLaren et Ferrari. Les deux équipes se sont échangé leurs positions à plusieurs reprises mais depuis son doublé de Monza, McLaren avait l’avantage.

Cependant, la Scuderia remonte au fil des courses et après avoir repris encore quatre points à l’équipe de Woking à Austin, l’écart est désormais de 3,5 points entre les deux rivales historiques. Andreas Seidl, le directeur de McLaren, espère réussir à conserver cette troisième position.

“C’est une réalité, ils ont fait un bon pas en avant avec leur voiture, et probablement aussi grâce à l’amélioration qu’ils ont introduite du côté de l’unité de puissance” a déclaré Seidl. “Cela leur a donné un bon avantage, surtout lors des deux dernières courses, par rapport à nous.”

“Mais en même temps, il est important que l’on se concentre sur nous-mêmes. Nous savons qu’il n’y a plus d’améliorations à venir du côté de la voiture, ni de l’unité de puissance, pour ce qui est de notre ensemble.”

“Nous savons qu’il y a des circuits à venir qui mettront probablement un peu plus en valeur les forces de notre voiture, mais il y a des circuits à venir en fin de la saison où nous aurons du mal par rapport à Ferrari.”

“Il sera donc essentiel que nous extrayons chaque week-end le maximum de la voiture, avec des courses propres. Ensuite, espérons que ce sera suffisant pour lutter contre eux jusqu’au dernier tour à Abu Dhabi.”

Finalement, Daniel Ricciardo et Lando Norris ont terminé cinquième et huitième à Austin, face aux quatrième et septième positions de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Selon Seidl, c’est une belle réussite, compte tenu des différences de performances entre les deux teams.

“Je pense que nous devons être heureux de ce résultat, parce que je pense que nous avons maximisé tout ce qui était possible pour nous, voire plus. Finir devant une Ferrari, alors que les deux Ferrari ont été nettement plus rapides que nous tout le week-end, c’est une bonne réussite.”

“C’est quelque chose à quoi nous ne nous attendions pas nécessairement, en acceptant que Ferrari était tout simplement beaucoup plus rapide que nous ce week-end. C’était une course bien gérée par l’équipe, par les deux pilotes et nous avons réalisé ce qui était prévu pour nous.”

Read More

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *