Mercedes rejette toujours la faute sur la défense ‘agressive’ de Verstappen

Mercedes pense que la défense agressive de Max Verstappen en course a entraîné une collision “inévitable” avec Lewis Hamilton lors du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne.

C’est l’analyse du directeur de l’ingénierie piste de Mercedes F1, Andrew Shovlin, après étude des données. C’est pourquoi il pense que son pilote n’aurait pas dû écoper d’une pénalité de 10 secondes en course alors que Red Bull appelait à une sanction plus sévère, une suspension pour une course “au moins”.

“Si vous regardez le guide des commissaires sportifs pour déterminer qui est en faute en termes de dépassement, Lewis était suffisamment à côté et nous pensons que Max aurait dû lui donner de la place pour prendre sa trajectoire,” explique Shovlin.

“Si vous regardez la qualification sprint, et même le premier tour de la course principale, Lewis a dû constamment s’effacer pour éviter des collisions avec Max. A Copse, il a pu mettre sa voiture dans une position, à côté de Max, où il avait le droit de tenir bon.”

“Max conduit de manière agressive et il était inévitable qu’un jour nous ayons un accident. Ensuite, nous avons été satisfaits du travail de Lewis mais légèrement déçus d’être pénalisés. Heureusement nous avons pu gagner la course malgré cela.”

Read More

Written by 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *